Sürkrüt

Blog de l’atelier de Communication graphique de la HEAR

Media Print


Livres algorithmiques imprimés de l’atelier de Communication graphique de la HEAR, 2015-2017

Pendant trois années consécutives, il a été proposé aux étudiants de troisième année en Communication graphique de la HEAR de concevoir des projets éditoriaux imprimés : des livres en papier générés à partir de corpus de données massives, traitées à l’aide d’algorithmes et de processus d’automatisation.

On parle aujourd’hui de “convergence des médias” car les outils informatiques permettent de traiter des contenus et d’adapter automatiquement la mise en forme à différents supports de lecture, sur écran (moniteurs, smartphones, tablettes) ou papier. Tous les livres – imprimés comme numériques – sont aujourd’hui produits à l’aide de logiciels. Ils sont donc tous, à un moment de leur élaboration, à un état « numérique », ce qui offre des possibilités de traitements inédits, notamment pour des masses d’informations considérables qu’il était autrefois laborieux et long de mettre en forme (par exemple : dictionnaires, annuaires, catalogues de vente tels celui d’Ikea, manuels techniques, etc.)

Il s’agissait à travers ces ateliers de proposer aux étudiants d’exploiter au maximum les possibilités du numérique, comme celles de trier des donnés, de les baliser, de les mettre en forme automatiquement, de créer des index, des références croisées, d’aller piocher des textes ou des images dans des bases de données – pratiques qui rejoignent celle du Web et de l’hypertextualité.

Ces méthodes qui se développent dans l’industrie font également actuellement l’objet de pratiques plus expérimentales et/ou artistiques. Elles questionnent les rôles de « concepteur de livres » et de ceux qui les mettent en forme : les livres ne sont plus seulement mis en pages, ils sont programmés. L’un des enjeux est d’interroger la manière dont les étudiants travailleront demain et leur rôle dans un domaine qui reste largement à défricher, dans des métiers soumis à des évolutions rapides, et dont certains sont encore à inventer.

Les sujets proposés ont été :

  • 2015 “leWeb.imprimer()” : concevoir une publication en partant du code source d’un site web de son choix.
  • 2016 “db.print()” : concevoir une publication à partir du catalogue informatisé des bibliothèques de la Ville de Strasbourg
  • 2017 “Mon Catalogue” : concevoir un “catalogue” (dans tous les sens du terme) imprimé, basé sur la récupération d’un nombre important de données.

 

 

Des étudiantes et étudiants participeront également à un hackathon avec des éditeurs le 21 avril au Shadok.

Une partie de ce travail est expliqué dans un article du 2e numéro de la revue Back office.

L’identité et la mise en espace de la présentation ont été réalisés par : Lyne Ea, Julien Gatard, Clara Luzolanu, Sabrina Muschio et Caroline Sorin.


Le cabinet de curiosité numérique
Salle de conférence
Médiathèque André Malraux
Strasbourg

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Catégorie: Ateliers, Laboratoire | Laisser un commentaire


Pre post print


Le 21 octobre aura lieu à la Gaité Lyrique un salon de l’édition alternative et libre proposé par PrePostPrint.

PrePostPrint

PrePostPrint

PrePostPrint se présente comme un laboratoire et groupe de recherche autour des des systèmes de publication libres et alternatifs. Parmi les membres fondateurs, on retrouve Sarah Garcin et Raphaël Bastide, qui étaient déjà à l’origine de l’initiative Outils libres alternatifs (avec Bachir Soussi Chiadmi).

Chez les participants on notera également la présence de différents intervenants du cycle de conférences Graphisme technè (programmé l’année scolaire 2015-2016, et qui va se poursuivre cette année) ou de workshops organisés à la HEAR : Kevin Donnot, Anthony Masure, Open source publishing ; mais également des anciens étudiants de l’atelier de communication graphique : Bonjour monde (Arman Mohtadji et Lucas Descroix), Léna Robin (dont le projet de diplôme est cité dans les références).


Prepostprint
à la Gaité lyrique
21 octobre 2017

Catégorie: Observatoire | Laisser un commentaire


Haunted by Algorithms


Dans le cadre de l’exposition Haunted by Algorithms, les étudiants d’année 3 Communication graphique de la HEAR présenteront à partir de samedi les projets d’édition qu’ils ont développés pour cette occasion.

Faces in the Mist, 2017 © Nicolas Gourault et Antoine Chapon

Haunted by Algorithms convoque une multitude d’entités non-humaines, des formes de vie organiques et artificielles qui communiquent et agissent dans le monde – animaux, végétaux, machines, robots, esprits, extra-terrestres. Comment donner forme à cette infinité de relations inter-espèces, traduire des sensoriums si différents des nôtres ? Sur fond d’une algorithmisation généralisée, une diversité de modes d’écriture va tenter d’y répondre, tissant des liens entre ces différents univers.
http://hauntedbyalgorithms.net/

Conception, commissariat, coordination : Jeff Guess et Gwenola Wagon

Exposition
21 janvier – 5 mars 2017
Vernissage – 21 janvier 2017 18 h

A Constructed World, Jean-Louis Boissier, Astrid de la Chapelle, Antoine Chapon et Nicolas Gourault, Stéphane Degoutin et Gwenola Wagon, fleuryfontaine, Nicolas Giret, Jeff Guess, Martin Howse, Lou-Maria Le Brusq, Nicolas Maigret et Maria Roszkowska, Arnaud Mirman, Clara Pacotte, Olivier Perriquet, Sébastien Rémy, rybn.org, Gauthier Tassart
Mobilier : Romain Best

YGREC ENSAPC
Les Grands voisins – Bâtiment Lelong
82, avenue Denfert-Rochereau, 75014 Paris
Du mercredi au samedi de 13 h à 19 h, dimanche de 13 h à 18 h

Plateforme web <> Publication
Conception : Jeff Guess, Loïc Horellou, Jérôme Saint-Loubert Bié, Gwenola Wagon
Iconographie : Lou-Maria Le Brusq
Contributions : Angélique Buisson, Pierre Cassou-Noguès, Antoine Chapon et Nicolas Gourault, Yves Citton et Anthony Masure, Stéphane Degoutin, Frédéric Dumond, fleuryfontaine, Jeff Guess, Emmanuel Guez, Martin Howse, Jean-Noël Lafargue, Lou-Maria Le Brusq, Marie Lechner, Nicolas Maigret et Maria Roszkowska, Emanuele Quinz, rybn.org, Jeffrey Sconce, Noah Teichner, Suzanne Treister, Gwenola Wagon, Anne Zeitz

Recherche
Avec la participation des étudiants de :
ENSAPC, Conversations : communication animale et non-humaine – Etienne Ackerman, Ismail Alaoui Fdili, Yann Bougaret, Aurélia Garay, Sacha Golemanas, Ángela Jiménez, Wanda Kot, Rosalie Le Forestier de Quillien, Arnaud Mirman, Samuel Nicolle, Claire Olivelli, Clara Pacotte, Samah Slim, Charli Tapp
ENSAD, Data Fiction, Internet of Ants – Jean Gegout et Baptiste Lavigne, Hugo Hu
HEAR, atelier de Communication graphique – Marie Damageux, Lynne Ea, Basile Fournier, Inès Hosni, Yi-Chin Lai, Jean Laniau, Magali Lebon, Alexandre Lescieux, Clara Luzolanu, Margaux Montfort, Barbara Oppelt, Elie Partouche, Ambre Quemin, Caroline Sorin, Sophia Streit, Élise Vallet, Lucile Weber
Université Paris 8, département Arts plastiques – Alice Caratozzolo, Anna Consonni, Diego Del Rio, Marie Lorieux, Thy Nguyen, Thomas René

Événements
Vernissage Samedi 21 janvier, 18 h
Concert de Gauthier Tassart
Performance de Martin Howse
Vendredi 24 février, 18 h – 21 h 30
Conférence de Vinciane Despret en dialogue avec Clémence Seurat
Performance de A Constructed World avec les étudiants du séminaire Conversations : communication animale et non-humaine
Vendredi 3 mars, 18 h – 21 h 30
Dialogue cybernétique avec Pierre Cassou-Noguès et Julien Prévieux
Performance de rybn.org
Performance de Nicolas Maigret et Maria Roszkowska (disnovation.org)

En partenariat avec
Labex Arts-H2H
École Nationale Supérieure d’Arts de Paris-Cergy
Équipe de recherche Théorie Expérimentation Arts Médias et Design TEAMeD de l’Université Paris 8

Ce projet bénéficie d’une aide de l’État gérée par l’Agence Nationale de la Recherche au titre du programme Investissements d’avenir (convention attributive d’aide ANR-10-LABX-80-01).
http://www.labex-arts-h2h.fr

Avec le soutien de
Synesthésie
Haute école des arts du Rhin (HEAR)
Avec l’aide à la maquette du DICREAM – CNC pour Predictive Art Bot
La ressourcerie créative des Grands voisins

Catégorie: Observatoire | Laisser un commentaire